Urbaines Cavalcades à la Laverie

Résidence Centre Culturel de la Laverie

Communauté de communes de l'Huisne Sarthoise

Du 7 mars au 21 avril 2011

La ville métabolise la Terre et se construit comme un organisme.
Un grand animal squelettique et féérique s'étire, se file puis se fige. Face à cette cité suspendue, pour espérer en la possibilité d'un dialogue entre "Polis" et "Biogée", entre urbanisme et force tellurique, j'ai installé Inanna.
En amont de la résidence, j'ai créé 24 modules, 24 suspensions. Sur place, j'ai réalisé un module intermédiaire entre la cité et le sol de la Laverie.
La vie est absente de la cité suspendue mais pas de l'expo. Les "Urbains" présentent des sortes de mutations adaptatives à cet univers contraint.

Ce sont des mutants des surfaces bétonnées et asphaltées qui roulent et cliquettent sur les murs et les plafonds de la Laverie.

Spiderdeux  Caddiesquel  Faucheuse digitale 

l'âme ressort de l'acrobate  Motosquelette 

Exosquelette   Squille Cabane  Thomise Clocher

Le Réticule de la Girafe accueille le public, suspendu à l'entrée de la Laverie. Architecture animale, réseau superficiel.

Chaleureux remerciements aux participants des ateliers!! Merci également à la communauté de communes de l'Huisne sarthoise.

 

Centre culturel de la Laverie, La Ferté Bernard