Le Réticule de la Girafe

Sculpture Puzzle
œuvre en pièces détachables/ jeux et résolutions

Sculpture fils métalliques & résine, suspension filins et poulies, 475 cm, 10 kg, 35 pièces, 1 tige aluminium

Le Réticule de la Girafe vs la Ménagerie extraZOOrdinaire

installation dans le Forum des Arts & de la Culture de Talence, décembre 2015

Le réticule de la girafe vs Urbaines Cavalcades

installation scénographie résidence

 

Urbaines Cavalcades

Résidence au Centre Culturel de la Laverie du 7 mars au 21 avril 2011
Le site du Centre culturel de la laverie
Une Girafe à la Laverie

 

Le réticule de la girafe vs MAC Paris 2008

MAC Paris édition 2008, Espace Champerret, Paris
Le site de MAC Paris lien

Sculpture filaire mac paris 2008 le reticule de la girafeSculpture mac paris girafe suspension filaire

Le réticule de la girafe vs QuArtiers Libres 2007

installation du Réticule de la Girafe

création et installation de Poulpirose


création d'un Poulpe géant sur le bassin central des jardins royaux du Peyrou, octobre 2007:

poulpirose

Exposition "Dans le cadre" avec le module de la cité suspendue "J'habite une cité blanche dans le ciel".

.Sculpture girafe - sculpture filaire - wire artSculpture filaire Girafe - wire art

Le réticule de la girafe vs Puzzle

expo personnelle « Puzzle », galerie Saint Ravy, Montpellier octobre 2007


Le réticule de la Girafe façon puzzleLe réticule de la Girafe ombres portées

Le réticule de la girafe vs les arts dans la rue 

« Aaaahr de la rue », Valleraugue, mai 2007
Le même mois, exposition au Jardin de Label Hélène, Montpellier


La Girafe dans le jardin de Label Hélène
 

Le réticule de la girafe vs Jaune

expo collective "Jaune", atelier de la Scierie, Montpellier, avril 2007



 

Le forum des métiers

janvier 2007: forum des métiers, Joffre, Montpellier.Réticule de la girafe - sculpture filaire

Le Tao des animaux

exposition personnelle

Sculpture filaire - wire art - girafe dans ses stalesStructure filaire sculpture filaire - eDline

Décembre 2006 : expo personnelle « Tao des Animaux » au Domaine du Chapitre, INRA, Villeneuve les Maguelone.

Le réticule de la girafe vs QuArtiers Libres 2006

suspension entre les platanes, jardins royaux du Peyrou à Montpellier


Le réticule de la girafe en vidéo.

a. Curiosité

Une Girafe factice rencontre la statue de Louis le quatorzième.
Louis XIV n’en avait sans doute vu que des représentations puisque la première patte de Girafe à se poser en France, le fait en 1826, cadeau du sultan d’Egypte au roi de France Charles X. Celle-ci vivra une vingtaine d’années dans le Jardin du Muséum de la Rotonde. Avant elle, seul 3 français auront vu de leurs yeux une girafe.

Informations empruntées sans autorisation à l’article de Jean-Louis Hartenberger « La girafe arrive ! », paru dans le dossier n°22 des Génies de la Science, février mai 2005, La science au temps des mousquetaires, Pour la Science.

Sculpture filaire installé au peyrou Montpellier
j’ai bien conscience de m’inscrire dans la noosphère qui voit le retour des cabinets de curiosités, de l’entomologie en amateur et de l’intérêt de tout un chacun pour les sciences du vivant ainsi que le retour dans l’art des vanités, je ne prône pas une originalité particulière.

Sculpture urbaine - wire art - Jardin du Peyrou Montpellier

Girafe filaire - wire art - eDline jardin du Peyrou

On peut voir des girafes sans prendre le bateau depuis peu de temps. Et si on n’y prend garde, il n’en existera peut-être bientôt plus en liberté. Une curiosité façon notre siècle !
Sculpture filaire - Girafe - wire art - Montpellier
 


Archétype

Croquis de la Girafe - projetBuffon (naturaliste « utilitariste » du 18ème siècle) consacre un article à cet animal qu’il n’a jamais vu lui non plus et cet article, en voici la première phrase : « La giraffe est un des premiers, des plus beaux, des plus grands animaux, et qui sans être nuisible, est en même temps des plus inutiles". Par / au-delà de son anthropocentrisme, Buffon exprime combien cet animal nous est étranger, à quel point nous ne le comprenons pas, à quel point il nous est impossible de le réduire en archétypes humains. Du coup, il devient facilement l’archétype de l’exotisme.

 



Girafe urbaine presque wifi

Reticule de la Girafe - sculpture filaire - Montpellier - Jardin PeyrouImaginer sa ville regardée par une espèce d’extra-terrestre classique est une jubilation. Comment cet être que je ne comprends pas peut-il interpréter mon environnement urbain ?

Lui qui peut sonder les balcons du museau, brouter les suspensions, se gratter les oreilles aux lampadaires, que perçoit-il de ma ville ? A sa place, j’irai volontiers courir l’amble de toits en toits, je verrai toute la ville telle qu’on la voit depuis le Peyrou, des tuiles cassant sous mes sabots, des puits de verdure à chaque pâté de maisons ! Apprendre à regarder vers la troisième dimension, vers le haut, vers le bas, et même à travers, voilà ce qu’on peut imaginer être le pouvoir de la girafe : nous faire quitter la seconde dimension, ne plus vivre la ville comme un plan mais se créer des chemins transversaux.
Ce qui semblait disjoint sur la feuille, peut trouver ses connections dans un réseau tridimensionnel.

Une Girafe visite ma ville, l’enveloppe d’une girafe. Et encore ! Pas toute l’enveloppe, seulement la robe sans les tâches : les tâches seront l’absence de matière. Une enveloppe seulement formée par la résille, le « réticule », le réseau.